Comment un coût est-il rentable et surtout vite rentabilisé ?

Les investisseurs ne peuvent pas contrôler les marchés, mais ils peuvent contrôler les coûts de leurs placements. Les sites internet (forums, blog...) sont souvent erronés, pas à jour, incomplets, risqués, trompeurs. On fait progresser un patrimoine et sa famille dans un cadre structuré et rassurant.
Explications en 5 points concrets sur ce que fait pour vous FINADOC/CFI.

 

  • 1. Le conseil financier et patrimonial.

    Internet ne donne pas de réponse à votre situation propre. L'on y trouve des réponses, surtout beaucoup d'erreurs et de contre-vérités. Payer un abonnement mensuel en patrimoine permet de prendre les meilleurs choix, en connaissance de cause, et surtout pour le futur. Les enjeux ne sont pas dans le prix mais dans la réussite de vos objectifs.

     

  • 2. Exigence sur les prix.

    Trop souvent les banques et assureurs prélèvent des droits d'entrée, d'arbitrages bien trop élevés par rapport au conseil apporté. Nous sommes là pour réduire vos coûts à chaque fois que cela sera possible et dans vos intérêts. Payer pour faire des économies est une belle idée... concrète chez FINADOC/CFI.
    Sans se substituer aux notaires, avocats, experts-comptables, nous pouvons vous délivrer des points précis en réponse à des demandes que vous auriez. Cela permet d'éviter un coût de consultation dans un premier temps, et d'activer des conseils tiers en meilleure connaissance de cause.

     

  • 3. Choix et qualité des placements.

    Depuis plus de 20 ans, les marchés nous habituent à de fortes variations, à la hausse ou à la baisse. Choisir des bons placements et des bons gérants améliore sensiblement le rendement du portefeuille. Nous avons une méthode unique visant à choisir les meilleurs gestionnaires par des bases de données internationales, indépendantes et reconnues. Le coût mensuel est vite absorbé par la qualité de gestion.

     

  • 4. Répartition optimale des actifs.

    Par expérience, un portefeuille non géré perd en partie de sa valeur. Il faut donc, selon son profil de risque, ajuster les placements pour qu'ils correspondent à des rendements attendus. Etre présent au meilleur moment compense largement le coût du conseil.

     

  • 5. Le conseil indépendant.

    Que vous soyez ou non investi, cela est neutre pour nous alors que pour les banques et assureurs, cela génère une perte de revenus. L'indépendance joue ici un rôle primordial : la priorité au conseil protège et valorise au mieux le capital, et cela n'a pas de prix d'être serein.

En résumé, le coût du conseil (entre 0,40% et 0,70% annuel) est très largement compensé, rentabilisé et sécurise vos avoirs.

TESTEZ-NOUS en utilisant la page Contact dans un premier temps